accueil Actualités
01 42 09 07 17
De 9h à 17h
du lundi au vendredi
toutes nos coordonnées >

Projet commun de vigilance auprès des nouveau nés vulnérables : groupe 94

Le Dapsa, réseau francilien, travaille depuis longtemps sur les questions de périnatalité et d'accès aux soins des nouveau-nés, notamment ceux ayant subi une exposition à l'alcool pendant la grossesse et s'interroge :

  • Quel repérage en maternité et pendant la grossesse?
  • Comment mener un travail en réseau pour les partenaires cheminant auprès des parents ou futurs parents, quand il faut prendre en compte les besoins de soins de l'enfant?
  • Comment mener un travail en réseau pour les partenaires cheminant auprès des bébés quand il y a contexte d'exposition à l'alcool in utero?

Ateliers "Cannabis, mensonges et vie quotidienne en centre maternel et parental"

« Un petit quelque chose qui fait douter, dans un regard fuyant à certaines heures de la journée, un laisser-aller de la chambre, une odeur volatile, une confidence sur « sa vie d’avant », les sorties nocturnes... 

Un petit quelque chose qui inquiète, dans les variations de présence de cette mère à son enfant… »

Le doute s’installe… N’y aurait-il pas consommation de drogue, d’alcool ?

Et le bébé, comment va-t-il ?

Alors qu’est-ce qu’on fait ?...

Publication des actes de la conférence du 22/05/17 : "Du côté des mères"

Elles se sont rencontrées, elles se sont racontées, puis parlées. Elles se sont probablement appuyées les unes aux autres. Elles ont sûrement repéré les difficultés, venant d’elles, mais venant aussi des autres (le corps social, les idées reçues, les institutions). Mais elles ont aussi, certainement, mis à jour leurs compétences et leur capacité et partiellement aussi celles des autres (le corps social, les institutions qui parviennent parfois à interroger leurs idées reçues).

Elles sont parties de rencontres de rue, puis s’est fondé le « café des mamans ».

Alors elles ont souhaité que ce travail participe à la co-construction citoyenne et collective d’une pensée sur la parentalité ; discuter avec vous de « l’être maman ».

Mais il s’agit aussi d’ouvrir des perspectives, de s’appuyer sur leurs expériences pour réfléchir à, ce que pourrait être une stratégie de santé communautaire autour des questions de parentalité et d’addictions.

Elles, se sont des mères en « situation de toxicomanie », des « mamans de choc » et elles viennent de Lausanne pour nous rencontrer.Elles ont tourné un film et nous proposent de partager et de réfléchir avec elles.